Be Open Be Scrigno - Carla Calzola

Be Open Be Scrigno - Carla Calzola

J’ai la chance de m’occuper de thèmes qui parlent de nous et de notre avenir

Carla, raconte-nous quelque chose à ton sujet
Je suis une optimiste incorrigible qui continue de vouloir ressembler à ce qu’elle rêvait d’être. Le chemin est encore long, mais je n’abandonne pas l’espoir ! Je cherche de ne pas céder, je cherche des enseignements dans les expériences les plus éprouvantes de la vie et je crois que l’avenir joue en notre faveur, il suffit de savoir saisir les occasions.
Je suis une optimiste incorrigible qui continue de vouloir ressembler à ce qu’elle rêvait d’être. Le chemin est encore long, mais je n’abandonne pas l’espoir ! Je cherche de ne pas céder, je cherche des enseignements dans les expériences les plus éprouvantes de la vie et je crois que l’avenir joue en notre faveur, il suffit de savoir saisir les occasions.

Parle-nous de ton travail : si tu devais choisir 3 adjectifs/termes pour le décrire, quels seraient-ils ?
J’ai la chance de m’occuper de thèmes qui parlent de nous et de notre avenir : la durabilité des activités entrepreneuriales d’un point de vue environnemental, social et économique. Les mots qui me viennent à l’esprit sont : vision, défi, pragmatisme.

Vision, parce que ce grand monde ESG (environmental, social, governance) ne concerne pas seulement ce que l’entreprise est en train de faire aujourd’hui, ma la génération d’une valeur dans le long terme pour l’environnement et les communautés, pour le bien-être des générations futures et la longévité de l’entreprise.

Défi, parce que conjuguer la croissance économique, le développement social et la sauvegarde du patrimoine naturel est un engagement important pour les entreprises et pour les personnes qu’y travaillent. Cela alimente ma passion et l’envie de contribuer activement au changement.

Pragmatisme, parce que la mission de la durabilité est souvent déclarée mais doit être aussi pratiquée chaque jour et dans les faits. Et c’est là le mieux de mon travail parce qu’il me permet d’analyser des procédés et des méthodes pour chercher des appuis d’optimisation, pour une gestion efficiente des ressources à notre disposition, naturelles, financières, humaines, de relation.

D’un point de vue professionnel, quelle est ta meilleure qualité et quel est ton pire défaut ?
Je crois qu’être très authentique dans les relations et entrer en syntonie avec les personnes c’est ma meilleure qualité. Cela m’aide dans mon travail, parce que pour moi c’est très important d’avoir le concours des autres, transmettre de l’enthousiasme et travailler en équipe.

Un de mes défauts consiste dans la sensibilité, dans le travail aussi. En substance, j’y met mon cœur et si je dois faire face à des situations critiques, cela devient une affaire personnelle, mais toujours avec l’envie de croître et de repartir.

Quelles sont tes passions et passe-temps ?
Ma passion est la campagne, que je vis dans toutes ses formes : l’idylle et la fatigue. J’aime la beauté de la nature, jouir de ses fruits, prendre soin de la terre et des animaux, la mesure du temps qui passe à travers le changement des couleurs et des odeurs dans l’air.

Mon passe-temps est mon jardin, où je passe beaucoup de temps, dans toutes les saisons. Là j’apprends que pour construire quelque chose il faut du travail et de la patience, des attentions quotidiennes pour donner forme et faire croître selon des lignes harmonieuses.

Partager:

Nouvelles connexes: